Problèmes de santé communs

Voici certains problèmes de santé communs chez la femme :

Prise de poids

Un niveau élevé d’hormone du stress comme le cortisol peut déséquilibrer

la glycémie et peut augmenter les envies incontrôlables de sucre.

Les niveaux élevés d’œstrogène peuvent affecter le fonctionnement de la glande thyroïde et entraîner un gain de poids. Un niveau élevé de testostérone ou de DHEA peut être lié au syndrome des ovaires polykystiques, une condition qui rend la perte de poids difficile.

Dépression

Rétablir l’équilibre des hormones peut diminuer ou non les symptômes de l’humeur, mais plusieurs femmes ressentent un soulagement des troubles de l’humeur lorsque l’équilibre des hormones est rétabli.

Troubles du sommeil

Un niveau élevé de cortisol ainsi que de bas niveaux d’estradiol peuvent affecter le sommeil. Pour certaines femmes ménopausées, un sommeil difficile est relié directement aux bouffées de chaleur et aux sueurs nocturnes qui sont souvent des signes de déséquilibre hormonal. Dans plusieurs cas, lorsque les déséquilibres hormonaux sont corrigés, les problèmes de sommeil peuvent aussi être réglés.

Bouffées de chaleur

Les bouffés de chaleur peuvent être associées à un manque d’œstrogène, mais aussi à un niveau trop élevé. Le contrôle du bon niveau d’œstrogène est une façon de lutter contre les bouffées de chaleur.

Perte osseuse

La testostérone et l’estradiol aident la formation osseuse, tandis que le cortisol a tendance à briser les os. En plus d’accélérer la perte osseuse, un niveau élevé de cortisol nuit à l’effet de formation des os par la testostérone.

Cancer du sein

Un modèle courant de déséquilibre hormonal est présent chez les femmes atteintes du cancer du sein : estradiol supérieur à la moyenne, progestérone inférieure à la moyenne, cortisol supérieur à la moyenne en soirée et les DHEA à l’extérieur des limites.

Voici certains problèmes de santé communs chez l’homme :

Perte osseuse

La testostérone et l’estradiol aident la formation osseuse, tandis que le cortisol a tendance à briser les os. Le niveau élevé de cortisol est inquiétant puisque celui-ci brise les os et nuit à l’effet de formation des os par la testostérone.

Dysérection

Les récepteurs de testostérone sont présents en grand nombre dans le cerveau. Un manque de testostérone peut donc causer une diminution de l’excitation sexuelle. La testostérone est aussi requise pour la contraction des muscles. Alors un bas niveau de testostérone peut entraîner une mauvaise qualité d’érection ou peut causer une augmentation du « temps d’attente » entre chaque érection.

Perte de mémoire

Puisque les récepteurs de testostérone sont nombreux dans le cerveau, de bas niveaux de testostérone ont tendance à affecter la mémoire.

Dépression

Plusieurs hommes ressentent un soulagement des troubles de l’humeur lorsque l’équilibre des hormones est rétabli.

Développement mammaire

Les hommes qui ont tendance à avoir un surplus de poids au niveau de l’abdomen possèdent un surplus de l’enzyme aromatase. Cet enzyme transforme la testostérone en œstrogène et une grande quantité d’œstrogène peut entraîner un développement mammaire.

Prise de poids

Un niveau élevé de cortisol peut déséquilibrer la glycémie et peut augmenter les envies incontrôlables de sucre.

Hypertrophie bénigne de la prostate (HBP)

Plusieurs hommes de plus de 60 ans démontrent des signes d’hypertrophie de la prostate. Cette maladie est connue sous le nom HBP. Les recherches ont suggéré qu’un bas niveau de testostérone ou un haut niveau d’estradiol sont des facteurs d’hypertrophie de la prostate.